Deux Québécoises parmi les meilleurs espoirs

Le Hockey News a dévoilé sa liste des meilleurs espoirs en prévision du prochain repêchage de la LPHF et on y retrouve deux Québécoises parmi les 36 meilleures. 

On parle des 36 meilleures parce qu’il y aura sept rondes cette année au repêchage et parmi cette trentaine de joueuses, les Québécoises Emmy Fecteau et Alexie Guay en font partie. 

Capitaine des Stingers de Concordia, Fecteau est classée 31e, un bon vertigineux depuis la dernière liste, qui ne la plaçait que loin dans les mentions honorables. Elle vient de remporter le championnat canadien, en plus d’avoir été la meilleure pointeuse en séries éliminatoires du RSEQ. Entraîneuse-adjointe avec Concordia, Caroline Ouellette a récemment eu de très bons mots à dire sur la joueuse de 24 ans, qui ont certes aidé son classement. Son leadership, sa capacité à jouer sur 200 pieds et son habileté à jouer aussi bien lors des missions offensives que défensives vont l’aider chez les professionnelles. Montréal l’a sur son radar. 

Quatre rangs plus loin, on retrouve la défenseuse Alexie Guay. Native de Magog, elle a passé quatre saisons à Boston Collège avant de jouer sa dernière saison universitaire à Clarkson. Son club s’est d’ailleurs qualifié pour le Frozen Four qui débute vendredi du côté de la NCAA. En 39 matchs cette saison, elle a accumulé 22 points. Elle a obtenu deux aides dans le seul match jusqu’à présent de l’équipe dans le tournoi éliminatoire. 

L’athlète de 23 ans vient d’une famille de hockey. Son frère Patrick a été repêché au cinquième tour en 2022 par les Golden Knights de Las Vegas alors que son autre frère, Nicolas, joue présentement avec les Lions de Trois-Rivières. 

Une autre Québécoise dans le top 60

Le Hockey News en a donné un peu plus en y allant de son top 60 des meilleurs espoirs et à la soixantième et dernière position, on y retrouve une autre Québécoise, soit la défenseuse des Carabins de Montréal, Kelly-Ann Nadeau. Il sera peut-être plus difficile pour elle de se frayer un chemin dans les sept rondes du repêchage de la LPHF, mais elle devrait recevoir une invitation à un camp d’entraînement. 

Fecteau et Nadeau font d’ailleurs partie de mon top 5 des meilleurs espoirs provenant du RSEQ. Elles s’y retrouvaient en compagnie de Rosalie Bégin-Cyr, Marie-Camille Théorêt et Aube Racine. 

Fillier, suivi de deux Américaines

Celle qui est considérée comme la meilleur espoir, Sarah Fillier, domine toujours ce classement. La Canadienne a obtenu 43 points en 29 matchs cette saison avec l’Université de Princeton, sans compter les 11 points en sept matchs aux derniers championnats mondiaux. 

Suivent ensuite deux joueuses d’Ohio State, qui sont les favoris pour remporter le championnat de la NCAA. L’attaquante Hannah Bilka et la joueuse de défense Cayla Barnes sont respectivement classées deuxième et troisième. Les deux Américaines font partie des meilleures joueuses universitaires cette saison, en plus d’avoir participé à plusieurs championnats mondiaux déjà. 

crédits photos: Université Concordia et Université Clarkson

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *