Bieniemy, Moss, Higgins et 13 % d’augmentation

Eric Bieniemy sgine un contrat de 2 ans avec l’Université de UCLA dans la NCAA. Il y sera entraîneur-chef et coordonnateur défensif. L’ancien coordonnateur des Chiefs a passé les 16 dernières saisons en tant qu’assistant-entraîneur dans la NFL. Il a passé la dernière saison avec les Commanders de Washington. Il était aussi pressenti pour remplacer Don Riveira qui s’est fait montrer la porte à la fin de la saison. Bieniemy dit que c’était sa décision de quitter et qu’il n’avait aucun regret.

Thaddeus Moss, le receveur de passe grand format et fils de la légende Randy Moss signe un contrat avec les Tiger-Cats d’Hamilton. L’an dernier, il était membre des Stallions de Birmingham dans la USFL. Il avait récolté 38 verges après trois attrapés et a réalisé un toucher. Le joueur de 25 ans n’avait pas été repêché en 2020 lors du repêchage de la NFL. Il a passé un peu de temps avec les Commanders de Washington en 2020 et avec les Bengals de Cincinnati en 2021.

Tee Higgins restera un Bengal de Cincinatti pour la prochaine année. Les Bengals ont utilisé le tag franchise pour s’assurer de son retour. Il sera donc payé 21,8 millions garantis pour la prochaine campagne. Higgins avait récolté 656 verges en 42 réceptions avec moyenne de 15,6 verges par attrapes.

Le cap salarial de la NFL augmentera de 13,6 % en 2024. Le cap sera à 255,4 millions. C’est le plus gros pourcentage d’augmentation depuis 1994. L’an dernier, le cap était à 224,8 millions. Habituellement, les augmentations sont de 10 – 12 millions depuis 2013. Toutefois, notons que même avec l’ajustement, 7 équipes dépasse toujours le cap salarial : les Cowboys de Dallas, les Broncos de Denver, Les Charges de Los Angeles, les Dolphins de Miami, les Bills de Buffalo, les Browns de Cleveland et les Saints de la Nouvelle-Orléans.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *